Menu

The World Championship – Review

300170

The World Championship – Review

The World Championship, qui a eu lieu à New Belgrade en Serbie du jeudi 8 au dimanche 11 Octobre. Après de longues qualifications dans le monde entier, seize équipes ont concouru pour le titre de champion du monde. Petit retour sur l’organisation et sur les temps forts de la compétition.

L’Organisation parfaite mais malchanceuse

Tout était parfait : la scène était magnifique, un public présent et en forme, des streams dans toutes ( ou presque ) les langues des équipes présentes durant la finale, rien ne pouvait leur arriver… Rien ai-je dit ? Presque rien en réalité. Comme certains l’ont vu en live ou sur twitter, la lan s’est retrouvée DDOS à chaque fois qu’il y avait des GoTV, empêchant de vous proposer un stream de qualité. La faute ne revient ni à Hitbox, ni à Efrag, ni au fournisseur d’accès de la lan, mais aux mauvais parieurs qui ne pouvaient pas accepter leurs pertes. Il faudra, je pense, réfléchir, à l’avenir, à des méthodes de protection même pour les lans qui sont devenus vulnérables. Mais cela ne dénigre en rien la qualité de la compétition, du début de sa préparation à la fin de cette superbe lan qui a vu la France gagner le titre de champion du monde.

Les temps forts

Faisons tout d’abord un rapide retour sur les qualifications. Elles furent longues, intenses et belles, avec entre autre des jeux différents de celui des européens en Amérique du sud et en Asie. Je ne peux que vous conseiller de regarder les rediffusions, elles valent le coup, avec des awpeurs sud-américains absolument fous.

La lan, avec seize équipes, fut belle. Elle fut magnifique. On reparlera de la superpuissance française plus tard. Du côté du groupe A, l’Allemagne et la Suède nous ont agréablement fait passé le temps avec de beaux matchs. Pour le groupe B, la Russie a pu monter en quart de finale… mais on n’attendait clairement pas le Kirghizstan, qui a réussi à prendre la deuxième place en quart. Le groupe C, ou le groupe de la mort, a vu la Pologne gagner tous leurs matchs, battant même la France qui s’est elle aussi qualifiée face aux Etats-Unis et aux Pays-Bas, ces deux pays n’ayant pas eu une seule chance face aux meurtriers français et polonais. Pour le dernier groupe, le D, on ne peut que pleurer la défaite des belges qui n’ont rien pu faire face aux canadiens et norvégiens qui se sont qualifiés.

Par la suite, les matchs se sont enchaînés et la demi finale s’est joué entre les polonais et les suédois, et entre les russes et les français. Après une belle première map suédoise, ces derniers n’ont rien pu faire sur Train et Dust2 et les polonais partirent en grande finale. La deuxième demi finale ne fut pas bien difficile et les russes furent rapidement éliminés.

La finale, en Bo5, s’est jouée sur Train, Dust2, Cobblestone, Mirage et Cache. Nous avons pu avoir une superbe finale, avec une belle évolution du jeu des équipes, et je ne peut que vous conseiller de voir ou revoir la rediffusion de cette finale d’anthologie, avec des français qui ont mal commencé ( 4 / 16 sur Train ) et qui ont su remonter la pente ( 16 / 8 sur Dust2 ), qui ont su prendre un bel avantage sur Cobblestone ( 16 / 4 ) ont fini sur en point d’orgue en 3 à 1 avec un superbe 16 à 14 sur Mirage. Les polonais se sont bien battus, et il faut aussi les féliciter pour leur superbe parcours.

Revenons rapidement sur les français, nos frenchies, notre Team Baguette, qui alignait Happy, NBK-, SmithZz, apEX et shox. Elle a clairement dominée la compétition, mais n’oublions pas que cette line up est l’ancienne des EnvyUS, ce qui explique la qualité de leur jeu. Un petit retour aux sources pour eux, et cela a payé durant toute la compétition. Bravo à eux pour leur victoire 3 à 1, encore un titre à ramener à la maison, et cela fait plaisir ! Les français ont donné, encore une fois, une belle image de leur pays !

Conclusion

Si la compétition a connu quelques rebondissements, sans que ce soit de leur faute, elle fut magnifique. Encore bravo aux français qui ramènent chez eux la coupe du monde de cette année. Vivement l’année prochaine d’autres superbes matchs !

 

Vive la France !

Baron Ryikko

No comments

Laisser un commentaire

  • All streams are currently offline.

Commentaires récents Forum