Menu

Récapitulatif de la compétition 2015 CS:GO

 

Récapitulatif de la compétition 2015 CS:GO

 

 

Afficher l'image d'origine

 

La Dreamhack Cluj-Napoca 2015, dernier Major de l’année s’étant conclue ce week-end par une victoire des EnVyUS 2-0 face à Natus Vincere dans un match difficile pour l’équipe russe vaincu sur sa propre map. Il serait donc temps de faire une petite mise au point sur la compétition si vous étiez perdus sur une île durant cette année. Que s’est-il passé cette année, comment certaines modifications de roster on pût donner un tel résultat, quelles ont été les surprises de cette année, quand est-il du Subtop français ? Comment expliquer un tel changement de situation dans la compétition 2015 ?

Résultat de recherche d'images pour "navi cs go team"
Au cours de cette année nous avons eu la chance d’observer des teams dites imbattables tomber de leur trône, des teams au palmarès moins glorieux devenir des géants de la scène E-Sports CS:GO, ou bien simplement des teams qui par l’entrainement et l’acharnement finissent par impressionner les fans de compétition CS.
Qui aurait cru que des teams comme EnVyUS, Gamers2 et Na’Vi aillent aussi loin dans ce tournoi qui s’annonçait comme l’événement Counter Strike de cette fin d’année et vaincre les Légendes de ce tournoi ? Un mental d’acier, un aim digne des meilleurs, un sniper à l’œil de lynx, ou bien un IGL à la main de fer ? Alliez toutes ces compétences et vous obtiendrez la clé du succès de ces différentes teams.
La grosse surprise de cette année qui semblait inévitable fût le changement de roster magique des EnVyUS échangeant SmithZzz et shox pour KennyS et apEX. Un AWPer de choc adoré par le public et un entry fragger ayant fait ces preuves par le passé rejoignant une team dont les membres avaient auparavant gagné un titre de champion face à l’une des légendaires équipes Counter Strike, qui n’est autre que Ninjas in Pyjamas. Dirigée par l’un des actuels meilleurs IGL, EnVyUS a réussi des exploits considérables cette année en gagnant la Gamescom face à TSM, en faisant très peur à Fnatic en finale de l’ESL One Cologne, en devenant Champion des Champions à la Gfinity Cup et enfin en acquérant le titre tant attendu de champion du monde à la Dreamhack Cluj-Napoca face à Na’Vi.

En parlant de Na’Vi, malgré quelques irrégularités ils ont réussi à changer la donne en leur faveur lors de ce dernier événement qu’était la Dreamhack. Avec l’arrivée de flamie en Avril dernier l’équipe a réussi à re-booster ses performances et a ainsi gagner 4 trophées au cours de cette année.

On notera aussi une très bonne performance de la part de GuardiaN l’AWPer magistral de la team qui effrayait ses adversaires tout au long de l’année et de seized qui carry souvent sa team avec flamie.

Résultat de recherche d'images pour "GuardiaN csgo"

http://espor.gg/main/wp-content/uploads/2014/07/EPS.jpg

 

Néanmoins, l’équipe ayant eu le parcours le plus remarquable au niveau de son évolution et de ses performances est (je pense que vous serez d’accord avec moi) Gamers2 anciennement Kinguin (excepté pour Jkaem ayant rejoint G2 après le retour de Scream chez Titan qui s’est fait remarquer de manière très positive durant la Dreamhack). L’équipe a réussi à remettre en question beaucoup de monde sur leur statut de team de seconde zone en battant Virtus Pro et en se qualifiant en demi-finales contre EnVyUS dans un match qui restera surement dans les mémoires pour un long moment.

 

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

Et les teams françaises dans tout ça ?
Bien sûr, nous ne pouvons pas passer sur les efforts de nos teams françaises moins connues que celle que Top qui essayent de se frayer un chemin au sein de l’élite CS:GO. On citera notamment LDLC.Blue qui vient tout juste de remporter le tournoi ESWC à la Paris Games Week ce week-end Bien trop souvent dans l’ombre, ces équipes sont pourtant des acteurs beaucoup plus nombreux que nos amis du TOP. En France nous avons le privilège d’avoir des équipes telles que LDLC.Blue, LDLC.White, melty (récemment formée) et encore bien d’autres composant à elles seules le Top Français. Qui sait nous les retrouverons peut être dans le Top Mondial d’ici quelques années ?

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine
Mais où va la scène CS:GO comme ça ?
L’année 2015 fût riche en matchs et compétitions pour les fans d’E-Sports et ce n’est pas encore fini. La scène Counter Strike se développant de plus en plus avec un nouveau tournoi annoncé hier soir par O’Gaming nommé « 0ms », aura lieu en France, sur le même principe qu’un tournoi classique les qualifications se feront en ligne, puis nous aurons la chance de voir les demi-finales et la finale dans une grande salle (non annoncée pour le moment) à Paris le 12 Janvier avec un cashprize de 50000€. On connait d’ores et déjà 4 des 8 teams participantes qui sont : EnVyUS, Titan, TeamSoloMid et Dignitas. Deux teams supplémentaires seront annoncées le 9 Novembre et deux autres passeront par une phase de qualification.

Afficher l'image d'origine

Vous l’aurez compris, l’année 2015 nous a réservé beaucoup de surprises et d’émotions sur la scène E-Sportive CS:GO, des rois sont tombés et des prétendants au titre sont devenus ces nouveaux rois, mais pour encore combien de temps ? Qui verrons nous briller pour la suite des événements. Quoiqu’il en soit le futur de la compétition CS:GO semblent radieux, avec de nouvelles compétitions qui voient le jour rien que pour le plaisir des fans et des amateurs encore indécis.

Vous pouvez réagir avec nous afin de nous dire quel a été votre coup de coeur de cette année, qui vous a le plus impressionner, le plus déçu ? Qui va sortir de l’ombre en 2016 ? Que pensez du futur de la scène E-Sports CS:GO ?

 

Merci à Adel BELKACEM (Motorhead546) pour cet article..

No comments

Laisser un commentaire

  • All streams are currently offline.

Commentaires récents Forum