Menu

ESL ESEA PRO LEAGUE SAISON 2 – Jour 1

ESL ESEA PRO LEAGUE SAISON 2 – Jour 1

0.11

Ce jeudi 10 Décembre a eu lieu le commencement des ESL ESEA PL S2. EnvyUS, Fnatic, Natus Vincere, Luminosity, les ex-TSM (que nous appellerons par la suite les Question Mark, sur le modèle de hltv.org), Liquid, Conquest et CLG ont donc commencé à se battre pour un cashprize total de 250.000$, soit une première place de 100.000$, ce qui est un joli cadeau de noël, vous avouerez. Tous les matchs sont en bo3, et comme vous avez pu le constater, à des heures tardives.

Si les EnvyUS, les Fnatic, les Na’Vi et les Question Mark sont bien sur les équipes qui sont le plus à même de remporter les matchs, on pouvait s’attendre à de belles performances de la part de Luminosity, qui, rappelons le, nous avez mis des étoiles dans les yeux lors des dernières compétitions… Cependant, il semblerait que ce ne sera pas sur cette compétition que cette équipe brésilienne gagnera la première place…

EnvyUS – Liquid ( 16 – 14, 16 – 5 )

Le premier match de la compétition opposait les français top mondiaux EnvyUS face aux américains de chez Liquid. Avant de résumer ce match, parlons du veto, qui je dois l’avouer, est étonnant, avec le pick de Cache de la part de… Liquid. Etonnant quand on se rappelle que c’est la map forte des Envy.

La première map, Cobblestone, fut pick donc par les français qui commencèrent en

Terroriste, et elle fut disputée. Le gun round tourna à leur avantage avec un triple kill de la part de NBK, un double de la part d’Happy et un seul kill de la part de NitroZ du coté des américains. Les deux rounds suivants se passèrent tranquillement pour les boys in blue, mais ils perdirent le premier round armé, avec une très belle action de la part de Hiko, avec un triple kill, ne laissant aucune chance aux EnvyUS. Malgré une très bonne entrée en matière de la part d’Apex au cinquième round avec un double kill, le round fut remporté par les américains. Mais nous le savons, l’équipe d’Happy a besoin de se chauffer un peu en début de match, et c’était chose faite. Ils empêchèrent les Liquid d’égaliser, encore une fois grâce à un triple kill d’Apex, qui était très chaud sur ce premier side. Après un nouveau round des contre-terroristes, les français commencèrent à s’envoler, amenant un score de 6 à 3. Moe réussit cependant à refroidir les ardeurs T avec un bon triple kill à l’awp. Belle action qui, malgré le round mis par les Liquid, n’arrêta pas les EnvysUs, qui enchainèrent alors sur la fin du side, amenant un 10 à 4, puis un 10 à 5 en leur faveur, les américains pouvant encore une fois remercier Moe et son quadrakill monstrueux au mag7. Le premier side se concluait avec un avantage certain pour les français en 10 à 5, et ce n’est pas le gunround suivant qui allait les contredire, puisqu’en CT ils ne perdirent qu’Apex sur ce premier round. Cependant, le forcebuy Liquid passa, et ce fut le commencement de la remontée jusqu’à un 11-8. L’écart se creusa à nouveau en 12 à 8, mais c’était sans compter sur le magnifique ACE de la part de FugLy, qui n’avait pas baissé les bras, seul contre tous en 2 v 5 puis 1 v 3. Les deux rounds suivant donnèrent de l’espoir aux américains, mais on sait que la vengeance est un plat qui se mange froid, et Happy l’a prouvé avec un quadrakill à l’awp absolument fou ! Il venait d’empêcher les Liquid d’égaliser. Mais la chance semblait avoir tourné, les Liquid égalisant à 13 à 13. La fin de cette première map se joua alors sur les quatre derniers rounds : 14 – 13 pour EnvyUS, égalisation, draw pour les français grâce à un triple kill ( et un assist ) de NBK et… victoire pour eux, sur un dernier duel entre KennyS et NitroZ. Ce fut une très belle map, extrêmement serrée, se terminant en 16 à 14.

Cependant, le veto étrange des Liquid leur coûta sans doute la deuxième map. Ils commencèrent en CT sut Cache et ils commencèrent mal, en perdant les cinq premiers rounds, se faisant littéralement rouler dessus. Grâce à un triple kill de FugLy, seulement revenge par Happy par la suite, les américains entrèrent au score… Mais cela n’empêcha pas les EnvyUS d’enchaîner pas moins de sept rounds, creusant déjà un écart quasiment impossible à rattraper. Le quatorzième round fut en leur faveur, grâce à un énorme travail de la part de FugLy et nitroZ, mais le quinzième enfonça un clou dans le cercueil américain, amenant un score de 13 à 2 au changement de side. Si les américains purent respirer en gagnant le gunround, ils se prirent un forcebuy directement en retour, et durent concéder ensuite le draw aux boys in blue. Malgré un dernier coup de clairon sous la forme de deux rounds de plus, le match fut rapidement conclu en 16 à 5 en faveur des EnvyUS, concluant le premier match de la journée.

Fnatic – Conquest ( 16 – 4, 16 – 10)

Le deuxième match de la première journée opposa Fnatic à Conquest d’abord sur Mirage, puis sur Inferno.

La première map, Mirage, fut le pick des américains, et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fut un mauvais choix. Les suédois, en T, entrèrent directement dans le vif du sujet en emportant le gunround, les deux suivants, le premier round armé et le suivant encore une fois. L’écart fut cependant réduit par les américains, remportant les deux rounds suivants, en ne perdant qu’un seul homme (mais deux fois), Naf-fly, à chaque fois. Le score de 5 à 2 se transforma par la suite en 7 à 2, puis 7 à 4. Ils furent les derniers rounds des américains sur cette map. Notons les deux perfect suédois au 13ième round et au 17ième. Le score final est sans appel : 16 à 4.

La deuxième map, Inferno, fut un plus disputée… mais seulement au niveau du score. En effet, parler du premier side serait sans doute interdit par la loi française, avec pas moins de quatorze rounds à la suite de la part des Fnatic en CT. Seul le quinzième round fut pour les Conquest, qui tentaient alors de sauver l’honneur. Cependant, le deuxième side aurait pu être à l’identique. Les américains enchainèrent les sept premiers rounds, se vengeant des suédois. Malgré le draw concédé ensuite, les Conquest pouvaient espérer un comeback magique. Le 26ième round les enterra définitivement, amenant le score de 16 à 10, laissant la victoire aux Fnatic.

Question Mark – CLG (16 – 12, 16 – 6)

Ce match se joua entre les Question Mark et les CLG, sur Mirage, pick des américains, et sur Inferno, pick des danois.

Les américains commencèrent en CT, et perdirent le gunround. Mais ils se vengèrent en remportant le forcebuy du deuxième et troisième round, avec deux magnifiques perfect, ne laissant aucune chance aux danois. Malgré un round gagné par les Question Mark, le scoreboard annonça rapidement un 6 à 2, puis un 6 à 3. Les américains agrandirent l’écart par la suite, en 10 à 3. Le premier side se termina ensuite en 10 à 5 en leur faveur, les danois semblant être dans le mal sur la map de leurs adversaires… mais on connaît bien maintenant ces ex-TSM, et on sait qu’ils n’arrêtent de jouer que lorsque le match est fini. Ils remportèrent le gunround et les deux rounds suivants, tentant une remontée. Malgré la perte du premier round armé, ils enchaînèrent les cinq suivants, dont un perfect au 21ième round. Le score alors de 13 à 11, venait ainsi de se retourner. Le 22ième round fut le dernier des CLG, et les danois réussirent leur très beau comeback, amenant un score de 16 à 12.

La deuxième map, Inferno, fut beaucoup moins serrée. Les CLG, de nouveau en CT, ne purent remporter le gunround et empêcher les Question Mark d’enchaîner les cinq premiers rounds, dont un perfect au troisième round, qui fut un d’ailleurs pacifique, la bombe étant posée avant le premier kill. Mais les américains, sans aucun doute bien tristes d’avoir perdu sur leur map, égalisèrent au 10ième round. Les cinq derniers ne furent cependant pas en leur faveur, et le score était de 10 à 5 en la faveur des danois. La chance semblait être du côté des Question Mark, qui remportèrent le dernier gunround de la partie, amenant un score de 13 à 5. Malgré un très beau clutch en 1 v 4 de la part de Xyp9x au 19ième round, qui ne put cependant pas defuse la bombe, FNS encore vivant, ce n’était alors qu’une question de temps avant la fin du match, sur un score sans appel : 16 à 6 en faveur des danois.

Natus Vincere – Luminosity (16 – 5, 19 – 15)

Le dernier match de la journée fut celui entre Natus Vincere et Luminosity sur Dust 2, pick des ukrainiens, et Inferno, pick des brésiliens. Ce match était sans aucun doute un des plus attendus, les performances des Luminosity impressionnants tout le monde.

Dust 2 est une des map fortes des Na’Vi, qui commencèrent en CT. Les quatre premiers rounds semblaient prédire une map serrée : malgré un gunround victorieux en faveur des unkrainiens, le forcebuy brésilien fut un massacre. Le troisième fut européen, le quatrième sud américain. Mais grâce à un quadrakill signé Guardian, suivi d’un perfect et d’un triple kill d’Edward, les Na’Vi semblaient avoir brisé le sort. Le 8ième round, brésilien, fut sans effet sur la montée de leurs adversaires, qui ne s’arrêtèrent de vaincre qu’au 12ième. Notons le magnifique ace de Flamie au 11ième round, précédé uniquement par un kill signé coldzera sur Guardian. Les derniers rounds du premier side se partagèrent équitablement, et le score au changement fut de 10 à 5 en faveur des ukrainiens. Mais rien ni personne ne pouvait prévoir le deuxième side. Le gunround, remporté grâce à un triple kill de Zeus en T, fut le premier d’une série de six rounds qui mirent fin à la première map, sur un score écrasant de 16 à 5.

La deuxième map, Inferno, fut la map la plus contestée de cette première journée. Les deux sides furent parfaitement inversé en 7 à 8 et 8 à 7. Notons cependant les belles actions des deux équipes : sur le premier side, le gunround fut facilement remporté par les Luminosity, se prenant instantanément un forcebuyfist au round suivant. Les Na’Vi commencèrent à prendre de l’avance, grâce entre autres à un quadrakill de Zeus. Sautons ensuite directement au 9ième round, avec alors un score de 5 à 3 en faveur des brésiliens. Il fut alors magnifiquement transformé en 6 à 3, avec un excellent perfect des Luminosity. Le round suivant fut en leur faveur, le 11ième en leur défaveur. Le score, alors de 7 à 4, se modifia en 8 à 4, mais les Na’Vi, ne voulant pas se laisser distancer, réussirent à terminer le side sur un bon triple rounds en leur faveur, amenant un score de 8 à 7. Pour le second side, notons le gunround qui fut ukrainien. Notons aussi leur perfect du 18ième round, suivi d’un triple kill de la part de Zeus. Le score, alors de 10 à 8, fut ramené à un 10 à 9 grâce à Fallen et son triple kill. S’ensuivit deux rounds partagé entre les deux équipes, puis les Luminosity remportèrent un perfect au 23ième round. Le score, alors de 11 à 11, ne permettait pas de définir le possible vainqueur. Et si les Na’Vi remportèrent le draw, la victoire ne leur fut pas acquise, les Luminosity ne voulant rien lâcher. Et ce fut le premier overtime de la compétition. C’est alors que les Luminosity baissèrent leur attention, ce qui leur fut fatal. Ils ne remportèrent pas un seul round, et les ukrainiens furent ainsi les vainqueur de l’overtime, de la map, et du match, avec un score de 19 à 15.

Conclusion

Les favoris de la première journée furent tous victorieux et si les Luminosity manquèrent de remporter leur deuxième map, la troisième, Overpass, aurait sans doute été une défaite pour eux, leurs adversaires excellant dessus. Notons que les gunrounds furent en faveur des européens, ce qui peut aussi expliquer les victoires du vieux continent. Le deuxième jour promet d’être aussi intéressant que le premier.

MVP 

Je donnerai sans doute le titre de MVP de cette première journée a Device, avec un score de 54-24 sur le match, et top fragger de son équipe sur les deux maps.

Baron Ryikko

No comments

Laisser un commentaire

Commentaires récents Forum