Menu

Dreamhack Valencia 2015 – Jour 1

Dreamhack Jour 1

Aujourd’hui a eu lieu le premier jour des poules pour, rappelons le, un cashprize de 104 000$, soit un premier prix de 40 000$. De quoi attirer les équipes… sauf les équipes australiennes ( qui ont annulé leur participation pour celle aux qualifications ESL asiatique pour Cologne ) et EnvyUS, pour les raisons que nous connaissons. En remplacement, la team Kinguin a donc été invitée.

Aujourd’hui donc, six matchs, six Bo1 ont été joué, pour les poules. Fait étonnant, le looser bracket de demain sera fait en Bo3. Cependant, tous les résultats étaient à prévoir, vu les résultats de chacune des équipes présentes, à savoir Cloud9, Kinguin, Virtus Pro, Natus Vincere, Fnatic, Team Liquid, Ninja in Pijamas et Team SoloMid.

Cloud9 vs Kinguin ( 16 / 7 )

Premier match de la journée, et déjà les bases ont été posées par l’équipe américaine. Finaliste ( et vice champion ) des ESL ESEA et de l’ESWC, Cloud9 a montré une fois de plus ses capacités sur Dust 2 face à l’équipe internationale. Ayant commencé en T, le gun round fut gagné plutôt facilement, avec uniquement deux kills pris par les Kinguin. Leur forcebuy ne passant pas, le score logique au premier round armé a été de 3 à 0. Malgré un trimple kill à la M4A1S de ScreaM, et un 2 v 1 entre rain, dennis et Skadoodle à l’AWP, le round fut mis par les américains et le quadrakill de l’AWPeur. Logiquement, le 5 à 0 arriva rapidement. Ce n’est qu’au 7ième round que les internationaux ont réussi à mettre un round, et le round suivant fut gagné par les américains, suivi d’un round gagné par les CT. A ce moment là, le scoreboard était de 7 à 2. Il grimpera rapidement à 10 à 2 avant que les Kinguins réussissent à mettre les trois derniers rounds. A la fin du premier side, le score est déjà clairement en faveur des Cloud9. Gunround mis, suivi des deux suivants, premier round armé mis par les américains… si on sentait une différence de niveau au premier side, c’est ici qu’on a pu la voir clairement. Malgré un round accordé aux Kinguins, le scoreboard affiche rapidement un draw en faveur de l’équipe de Sean ‘seang@res’ Gares, et ce n’est pas le round mis par leurs adversaires qui les empêchera de se donner la victoire, en 16 à 7, grâce à l’ace de Skadoodle. Les Kinguins partirent donc en looser bracket, et les américains, eux, partirent jouer contre le vainqueur entre Virtus Pro et Natus Vincere.

Skadoodle vs Team Kinguin ( source : hltv.org )
Virtus.pro vs Natus Vincere ( 12 / 16 )

Deuxième match des poules A, il s’est joué sur Overpass. Commençant en CT, les Virtus Pro avaient pourtant bien commencé. Le gunround, suivi des deux suivants, fut en effet mis par ces derniers. Le premier round armé fut tout aussi rapidement remporté, et l’éco suivante n’a pas surprise les polonais. Mais la suite n’est pas aussi plaisante pour eux, avec les trois rounds suivants accordés à l’équipe ukrainienne. Malgré avoir réussi à arrêter pour un round les T, ils n’ont rien pu faire pour les empêcher d’égaliser au score. Arrivé à 7 à 6, ils furent impuissant pour empêcher les Na’Vi de remporter le side en 8 à 7. Ces derniers ont ensuite gagné le deuxième gunround, le 16ième, 17ième et le premier round armé, le 18ième.Arrivé à 12 à 7, la machine Virtus Pro s’est alors lancée. Cinq rounds plus tard, les polonais purent égaliser au scoreboard. Mais les Na’Vi n’ont pas baissé les bras et leurs adversaires durent endurer 4 rounds sans pouvoir passer ni protéger les sites bombes avant la fin du match, en 16 à 12. Les Natus Vincere partirent donc rencontrer en suivant les Cloud9, et les Virtus Pro, eux, la Team Kinguin.

Cloud9 vs Natus Vincere ( 16 / 14 )

Dernier match de la poule A, c’était un remake de la finale de l’ESWC. Jouée sur une map encore non jouée entre les deux équipes, Cobblestone, ce match avait un goût de revanche pour les américains. Le premier side, comme le deuxième, fut très serré. Commençant en T, ils mirent le gunround mais perdirent face à un forcebuy. Malgré un round remporté par les Na’Vi en suivant, les Cloud9 égalisèrent ensuite suivi d’un round ukrainien. C’est alors que Skadoodle, armé de son AWP et son glock mis un magnifique ace sur le site bombe B. Les américains purent commencer à s’envoler à 6 à 3, avant d’être remonté à un round d’écart. Remportant par la suite le premier side, ils ne purent pas prendre plus d’avance, et le side se termina en 7 à 8 en leur faveur. Ils se donnèrent de l’air en remportant pas moins de 6 rounds à la suite, avant d’en accorder 4 aux Na’Vi. Mettant le draw, ils ont pu voir l’overtime se rapprocher lorsque l’équipe de Danylo ‘Zeus’ Teslenko mis leur 14ième round. C’est alors que, sur un forcebuy américain, le miracle s’est produit, leur permettant de mettre ce 16ième round attendu. Les Cloud9 remportèrent donc leur place en demi finale, et les Natus Vincere, eux, en looser bracket, contre le gagnant entre Virtus Pro et Team Kinguin.

Skadoodle vs Natus Vincere ( source : hltv.org )
Fnatic vs Team Liquid ( 16 / 9 )

Premier match de la poule B, joué sur Dust2, les américains ne pouvait pas tomber pire. Commençant en T, ils se sont fait abattre sans relâche durant les 5 premiers rounds, ne pouvant prendre que 6 kills en tout. Ils purent cependant mettre un round par la suite, avant de perdre les trois suivants. C’est alors qu’un changement s’opéra leurs permettant de mettre cinq des six derniers rounds du side, arrivant à un score de 9 à 6 en faveur des Fnatic. Cependant, le gun round, suivi logiquement des deux suivants fut perdu. Malgré les deux rounds armé suivants remporté par les américains, ils ne purent empêcher les suédois d’arriver à un score de 14 à 8. Après un round en leur faveur, les Fnatic mirent fin au match rapidement. Team Liquid partit donc en looser bracket, alors que Fnatic allait rencontrer le gagnant de Ninja in Pijamas contre Team Solomid.

Ninja in Pijamas vs Team Solomid ( 13 / 16 )

Deuxième match de la poule B, et match très attendu de ces poules, il fut joué sur Mirage. Les NiP avaient là la possibilité de montrer aux monde qu’ils n’étaient pas encore morts, et de battre enfin ces TSM. Cependant, la réalité est tout autre. Malgré un gunround gagné proprement, ils ne purent contrer le forcebuy, qui fut même un perfect pour les danois. Malgré un autre round mis en 5ième round, l’équipe de Finn ‘karrigan’ Andersen purent s’envoler jusqu’à 8 à 2 avant de se reprendre deux rounds à la suite. Les danois les empêchèrent cependant d’en mettre plus, et le premier side se termina en 11 à 4. Mais les NiP n’avaient pas dit leur dernier mot. Ils gagnèrent le gunround, ainsi que les quatre rounds suivants, dont le premier round armé. Get_Right perdant son duel face à Karrigan, les danois purent se rapprocher un peu plus de la victoire, mais les suédois remportèrent les trois rounds suivants, sans laisser une chance à ces TSM. Cependant, par la suite, seuls cinq rounds furent joué, l’équipe de Finn ‘karrigan’ Andersen voulant en finir, qui n’accordèrent qu’un ultime round aux Ninjas, alors que le draw était assuré. Les NiP partirent donc rencontrer les Team Liquid, pendant que les TSM eurent à se battre contre leur équipe rivale de toujours, les Fnatic.

Team Solomid vs Fnatic ( 16 / 10 )

Dernier match de la poule B et de la journée, un remake des ESL ESEA s’est jouée sur Overpass. Les deux sides de cette map auraient pu être identiques, vu au combien les scores de chacun sont proches. Après avoir remporté le gunround et les deux suivants réglementaires, les TSM perdirent le premier round armé. Ils gagnèrent et perdirent respectivement les deux suivants. C’est alors que la machine danoise s’est mise en route. Rapidement, le score fut sans appel :11 à 2 en leur faveur, et ce n’est pas le 14ième round perdu qui allait les empêcher de terminer le side en 12 à 3. Cependant, les Fnatic ne sont jamais hors course tant qu’il reste un round à jouer, et le deuxième side ne pouvait que leur donner raison. Après avoir remporté les cinq premiers rounds du side, où ils étaient alors CT, ils durent accorder les deux suivants, pour ne recommencer de plus belle sur les deux rounds encore prochain. Mais la différence de scoreboard était trop grande, et les Team Solomid purent terminer cette map en mettant les deux derniers rounds manquants. Ils partirent donc en demi finale, et les Fnatic en looser bracket.

Conclusion de la journée

Aujourd’hui, de beaux matchs ont été joué. Les deux équipes finalistes de l’ESL ESEA partent directement en demi finale, et les six autres vont jouer la suite de leur présence durant cette finale. Seul deux d’entre elles resteront. Si on peut commencer à supposer que la présence de Team Liquid durant l’évènement va être écourtée, tout comme celle de Team Kinguin, qui ne semble pas, suite à leurs derniers résultats, capable de battre ni Virtus Pro, ni Natus Vincere, il semble que le match clairement déjà attendu de demain soit celui entre Ninja in Pijamas et Fnatic. Si Fnatic semblent partir favori, rien n’empêche les NiP de remporter leur place en demi finale.

Demain, tous les matchs de looser bracket seront joués. Demain, nous saurons quelles équipes joueront pour leur place en finale, avec à la clé 40 000$.

Baron Ryikko

Coverage complet  DreamHack Valencia 2015

DH Valencia 2015  Jour-1   –   DH Valencia 2015  Jour-2   – DH Valencia 2015  Jour-3

Laisser un commentaire

  • All streams are currently offline.

Commentaires récents Forum